Dani
Alves : « Je suis venu au PSG avec la perspective de changer l’histoire »

Six mois après son arrivée dans la capitale, Daniel Alves, qui est devenu un élément important de l’effectif parisien, s’est livré sur ses débuts au PSG, sur l’arrivée de Neymar mais aussi sur l’objectif de remporter la Ligue des Champions.

« Je suis quelqu’un qui n’aime pas la facilité, qui recherche les défis. La perspective de changer l’histoire de ce club me donne beaucoup d’adrénaline, et c’est pour ça que je suis venu, tout en sachant que cela me permettrait aussi de vivre dans une grande ville et un club très ambitieux. Je sais bien que certaines personnes peuvent penser que je suis venu pour l’argent, mais ce n’est pas le cas, car j’avais d’autres offres alléchantes. J’ai déjà vécu cette situation à Barcelone, à mon arrivée, quand le club était dans une période de transition et à la fin, je me suis retrouvé à jouer dans la meilleure équipe du Barça de l’histoire. Mon idée est de revivre tous ces beaux moments, mais dans un club qui n’a pas une histoire aussi riche, où il est possible d’apporter une pierre importante à l’édifice. Je veux gagner ici pour aider le club à changer son destin » a t-il déclaré pour le site de la FIFA avant de préciser qu’il n’y était pour rien dans la venue de Neymar l’été dernier. « Quasiment aucun, contrairement à ce qui s’était passé pour son arrivée à Barcelone, où je lui avais donné des conseils et dit des choses très positives sur la vie au club et dans la ville. Pour Paris, ça ne s’est pas passé comme ça. Je suis seulement arrivé avant lui (rires) ! Seulement, dans un moment de confusion, où je ne savais pas trop quoi faire, je lui ai dit tout simplement que s’il écoutait son cœur, il serait heureux. C’est le seul conseil que je lui ai donné. »

Comme tous les supporters, son envie, c’est de remporter la Ligue des Champions avec le PSG. « C’est notre défi et notre plus grande aspiration. C’est ce que Neymar avait en tête quand il est parti du Barça. Pareil pour moi quand j’ai quitté la Juve. C’est ce qui nous motive, ce qui nous passionne, ce qui fait monter l’adrénaline en nous. Le monde est pour les courageux. Les peureux sont faits pour vivre dans l’ombre et nous, nous ne voulons pas vivre dans l’ombre. Nous sommes partis de rien au Brésil pour essayer de devenir quelqu’un dans la vie. La Ligue des champions ne se gagne pas seulement avec des grands noms. Vous pouvez avoir autant de grands joueurs que vous voulez, s’il n’y a pas un groupe derrière, vous ne la gagnerez jamais. Nous, nous sommes préparés à être compétitifs. Maintenant, cette préparation va-t-elle nous conduire à la victoire ou à l’élimination ? Tout cela dépendra de la qualité de notre travail collectif. »

  • Excellent (5)
  • Enorme (1)
  • Nul (1)
  • Bien (0)
  • Moyen (0)

Espace communaute