Conférence
Blanc : « Montpellier, le match le plus important de la saison »

Laurent Blanc s’est présenté en conférence de presse à la veille du match de la 37ème journée de Ligue 1 face à Montpellier. L’entraîneur du PSG s’est exprimé sur la rencontre de demain face à Montpellier mais aussi sur le rôle de Javier Pastore dans l’équipe et les lacunes en Ligue des Champions.

La possibilité d’être champion face à Montpellier

« On sait ce qu’on a à faire, comme à chaque match. L’obligation, c’est de gagner tous ses matches, à domicile ou à l’extérieur. On veut prendre trois points à Montpellier. On connait très bien cette équipe, ce club, on a beaucoup de respect pour eux. Mais en gagnant là-bas, on peut être champion. C’est un match décisif, peut-être le match le plus important de la saison. L’équipe de Montpellier a des qualités, elle a réussi sa saison, elle a la possibilité de se qualifier pour la Ligue Europa. On se prépare pour prendre trois points demain, et on sait que ce sera difficile. Le triplé ? Si on arrive à faire ce que l’on veut faire, mes mots seront très forts. »

Le positionnement de Javier Pastore

« La position de Pastore est intéressante. Techniquement, il peut faire la dernière passe. Il peut jouer plus haut et être plus près des attaquants, c’est là où il est le plus efficace, même si j’aimerais qu’il marque plus de buts. Mais il a délivré des passes importantes, c’est important d’avoir Javier en pleine possession de ses moyens. Dans ce système de jeu, avec Pastore derrière les attaquants, tout le monde est concerné à la perte du ballon, même les joueurs offensifs. Il nous permet d’être bon offensivement et efficace à la récupération. Javier fait une très bonne saison mais on arrive aussi à bien jouer sans lui, c’est pour cette raison que je ne me cantonne pas à un système. »

Des moments difficiles pour Blanc cette saison ?

« Le football est un sport collectif. On perd ensemble, et on gagne ensemble. C’est ce qui m’a fait jouer au football. Mon raisonnement est toujours le même, même en étant entraîneur. Les déceptions et les satisfactions sont collectives. »

Une saison moins bonne que la précédente en Ligue 1 ?

« La saison dernière, on a fait un championnat exceptionnel. Certains diront que c’est grâce au budget mais Lyon a écrasé la Ligue 1 pendant sept ans et on a marqué plus de points qu’eux. On a battu le record de points. Cette année, le début de saison a été beaucoup trop compliqué individuellement et collectivement pour faire une saison comme celle de l’année dernière. On n’a pas eu tous les ingrédients. »

Que manque-t-il au PSG en Ligue des Champions ?

« En Ligue des Champions, il faut avoir beaucoup d’atouts pour être dans les quatre derniers, et beaucoup de chance au tirage. Sur les quatre demi-finalistes cette saison, trois d’entre eeux sont quasiment garantis d’y être chaque saison. Ca laisse peu de place. On est dans le top 8 européen mais c’est compliqué d’être dans les quatre. Il y a une surprise à chaque fois comme l’Atletico Madrid et la Juventus Turin, on peut y être. Mais il y a des équipes beaucoup plus fortes que nous. »

 

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires