Cet été, le Paris Saint-Germain a prévu de se rendre en Indonésie lors de sa préparation d’avant-saison. Mais un événement politique pourrait forcer le club de la capitale à annuler son voyage.

En effet, le PSG a été contacté par l’association Ensemble Contre la Peine de Mort (ECPM), qui souhaite que le club parisien plaide en la faveur de Serge Atlaoui, un ressortissant français emprisonné depuis 2005 en Indonésie et condamné à mort pour trafic de drogue. Le PSG n’a pas répondu à cette demande et l’avocat de Serge Atlaoui espère que la tournée en Indonésie sera annulée.

« J’ose espérer que le PSG aura la décence de renoncer à sa tournée en Indonésie« , a déclaré Richard Sédillot dans le JDD, lui qui souhaite que le club de la capitale serve d’intermédiaire diplomatique entre la France et l’Indonésie. Mais l’avocat de Serge Atlaoui, qui ne fait plus partie des listes des personnes à exécuter suite aux menaces de représailles de François Hollande, estime que le PSG possède une influence économique non négligeable en Indonésie. Et qu’il se doit d’agir.

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires