UEFA
Mourinho veut durcir les sanctions du fair-play financier

Sanctionnés d’une amende de 60 millions d’euros dans le cadre du non-respect du fair-play financier, le PSG et Manchester City s’en sortent bien selon José Mourinho, qui préférerait que les clubs soient sanctionnés sportivement.

« Quand Manchester City paye 60 millions d’euros d’amende parce qu’ils n’ont pas respecté le FPF, je trouve cela injuste. Le FPF doit être respecté, un point c’est tout. Les clubs devraient être sanctionnés avec des points de pénalité, a demandé l’entraîneur de Chelsea dans des propos rapportés par le Daily Mail. Notre propriétaire veut respecter le FPF. Il ne veut pas commencer à payer des amendes. Le FPF profite aux clubs comme le Real Madrid, le Barça et le Bayern Munich, qui ont beaucoup de supporters et qui perçoivent beaucoup de revenus grâce au sponsor et au marketing. A Chelsea par exemple, on refuse de payer la moindre amende. Nous vivons avec ce que nous produisons. Cela ne me dérange pas. Cela nous oblige à être meilleurs, à mieux gérer nos recettes. Cela nous oblige à réfléchir davantage. Nous devons vendre pour acheter. Nous devons être attentifs à nos ventes et à nos achats. »

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires