Ligue des Champions
PSG – Barça : Il faudra un miracle au Camp Nou…

Diminué, le PSG s’est incliné face au Barça en quart de finale aller de la Ligue des Champions au Parc des Princes (1-3). Il faudra un miracle mardi au Camp Nou pour se qualifier.

Eliminé en quart de finale lors de deux saisons précédentes, le PSG a pour but d’atteindre, enfin, le dernier carré de la Ligue des Champions. Fort de leur exploit face à Chelsea, les Parisiens accueillaient le FC Barcelone, un autre grand d’Europe, dans une manche aller où le but était de prendre un avantage avant le choc au Camp Nou et de marquer un nouveau grand coup sur la scène européenne. Privé de joueurs très importants, à l’image de Verratti, Thiago Motta et Ibrahimovic, Laurent Blanc faisait son possible pour aligner la meilleure équipe. Présent dans le groupe, David Luiz débutait sur le banc et Van der Wiel était donc aligné sur le flanc droit de la défense. Au milieu, un trio purement français composé de Rabiot, Matuidi et Cabaye. Enfin en attaque, devant un Pastore à la baguette, les deux anciens Napolitains, Lavezzi et Cavani, étaient associés. Face à une équipe catalane au complet, exit l’absence de Dani Alves, les champions de France se lançaient dans une rencontre pouvant marquer l’histoire du PSG, dans un Parc des Princes bouillant.

Face à une équipe du Barça bien décidée à poser le pied sur le ballon, le PSG s’offrait la première offensive. Mais la reprise de Pastore, sur un centre en retrait de Matuidi, n’était pas cadrée (8e). Les Blaugranas décidaient ensuite d’accélérer et faisaient beaucoup de mal à la défense parisienne, positionnée un peu trop bas. Sur une frappe enroulée du gauche, Messi trouvait le poteau droit de Sirigu (13e). Avant l’un des gros tournants du match. Suite à un ballon perdu par Rabiot, Messi lançait Neymar et le Brésilien, largement devant Van der Wiel, ouvrait le score d’un plat du pied tranquille (0-1, 18e). Un but un peu prévisible tant les champions de France étaient mis en danger à chaque offensive catalane. Et ces derniers n’étaient, une fois de plus, pas aidés par le sort. Touché à la cuisse gauche en effectuant un tacle, Thiago Silva devait céder sa place à David Luiz (21e), pourtant à peine remis de blessure. Coïncidence ou pas, c’est à partir de ce moment que les Parisiens relevaient la tête. Cavani était d’abord en bonne position devant la surface mais il manquait son contrôle et gâchait cette bonne opportunité (28e). El Matador tentait ensuite de se racheter mais sa reprise, sur un centre de Maxwell, n’était pas assez puissante pour inquiéter Ter Stegen (35e). Il y avait donc du mieux dans le jeu parisien en cette fin de première période, les Catalans ayant été plutôt acculés devant leur but. A noter une petite frayeur avant la pause lorsque Sirigu se touchait l’épaule sur une tentative de Suarez (43e). Heureusement, plus de peur que de mal pour le portier parisien.

Dès le début de la seconde période, les hommes de Laurent Blanc décidaient de prendre le dessus. Très en vue, Pastore forçait Ter Stegen à se coucher sur une frappe puissante des 25 mètres (49e). C’était ensuite au tour de Rabiot de prendre sa chance depuis une position idéale mais son tir à ras de terre se dirigeait sur le portier catalan (51e). Du côté du Barça, Iniesta, blessé, était remplacé par Xavi (53e), avant que Messi reçoive un carton jaune pour une faute sur Marquinhos (54e). Dans les minutes qui suivaient, les Franciliens se créaient quelques opportunités mais la maladresse dans la dernière passe, notamment de la part de Cavani, les empêchaient de mettre à mal Ter Stegen. Il était donc venu pour Laurent Blanc d’effectuer un premier changement en remplaçant Rabiot par Lucas, ce qui forçait Pastore à descendre d’un cran (65e). Malheureusement, ce coaching n’avait pas l’effet escompté. Servi sur le côté droit, Suarez effaçait David Luiz d’un petit pont, se défaisait de Marquinhos puis de Maxwell, et trompait Sirigu du pied droit (0-2, 67e). Un but tout en hargne de la part de l’attaquant uruguayen qui faisait très mal aux Parisiens, pourtant mieux dans le jeu depuis la pause. Mais Cavani et ses coéquipiers ne baissaient pas les bras. Sur un corner, El Matador frappait puissamment du droit mais Ter Stegen sortait une énorme parade (69e). Malheureusement, les Blaugranas prenaient ensuite le jeu à leur compte et assommaient les Parisiens. Sur une nouvelle accélération, Suarez humiliait de nouveau David Luiz avec un petit pont, avant de loger une frappe enroulée parfaite dans la lucarne gauche de Sirigu (0-3, 79e). Un gros coup de massue sur la tête des champions de France, pas morts pour autant. Sur un centre tir puissant, Van der Wiel réduisait la marque, avec l’aide d’une déviation de Mathieu (1-3, 82e). En fin de match, Cavani avait l’opportunité de donner de l’espoir à son équipe mais sa frappe était contrée in extremis par Mathieu (89e).

Handicapés par des absences de marque, les Parisiens n’ont pas résisté face au talent des attaquants du Barça. Il faudra un miracle, à savoir une large victoire, la semaine prochaine au Camp Nou pour espérer atteindre le dernier carré de la compétition. Sauf que cette fois, quasiment l’intégralité de l’effectif devrait être disponible. Sait-on jamais…En attendant, Laurent Blanc et ses joueurs auront un match de championnat face à Nice à gérer, samedi.

 


Score et buteurs

Paris Saint-Germain – FC Barcelone : 1-3
Buts : Van der Wiel (82e) pour le PSG – Neymar (18e), Suarez (67e, 79e) pour le Barça

L’équipe du Paris Saint-Germain

Sirigu – Van der Wiel, Marquinhos, Thiago Silva (c) (David Luiz, 21e), Maxwell – Rabiot (Lucas, 65e), Cabaye, Matuidi – Lavezzi, Cavani, Pastore

L’équipe du FC Barcelone

Ter Stegen – Montoya (Adriano, 80e), Piqué, Mascherano, Alba – Rakitic (Mathieu, 74e), Busquets, Iniesta (c) (Xavi, 53e) – Messi, Suarez, Neymar

Avertissements

Cabaye (37e, tacle en retard sur Iniesta) pour le PSG – Piqué (32e, obstruction sur Matuidi), Messi (54e, faute sur Marquinhos) pour le Barça

  • Enorme (0)
  • Excellent (0)
  • Bien (0)
  • Moyen (0)
  • Nul (0)

Espace communaute

Vous devriez aussi aimer