Confessions
Véronique Rabiot : « Les critiques ? Cela ne me touche pas »

Souvent critiquée dans le milieu, Véronique Rabiot, la mère du Parisien Adrien, est sortie de son silence en livrant une interview pour l’Equipe. L’agent, très proche de son fils, s’est livrée sur la période compliquée vécue en début de saison par le milieu de terrain.

« Moi j’ai totalement confiance en lui donc je ne me suis jamais inquiétée. S’il n’était pas inscrit sur la liste pour la Ligue des champions, c’est parce que c’est moi qui l’ai demandé. C’était au cas où il partirait (à Rome, ndlr). Il ne l’a donc pas mal vécu. Pareil quand il est allé jouer en CFA. On a dit qu’il était puni. Alors que c’est moi, à sa demande, qui ait poussé pour qu’il aille jouer avec la réserve afin qu’il garde le rythme. Mais c’est vrai que sur le moment cela a quand même été une période compliquée. On a eu du mal à trouver un accord avec le club pour sa prolongation. Et il a été blessé 8 semaines… Ce n’était pas une blessure psychologique. Mais une vraie blessure, qui n’a pas arrangé les choses. Avec Adrien, nous formons une bonne équipe car nous avons confiance l’un en l’autre. Il ne doute pas et moi non plus » a t’elle indiqué, avant de rajouter qu’elle voulait juste bien faire. « Les critiques ? Cela ne me touche pas. Ce qui me gêne, c’est quand ce qui est écrit n’est pas vrai. Les rumeurs, tout ça… Je n’ai pas peur de ma soi-disant réputation. Tout ce qui m’intéresse, c’est ma relation avec Adrien. L’agent veille sur le joueur. J’explique bien les choses à Adrien. Quand je rencontre les gens professionnellement, pour eux en revanche c’est compliqué. Ils ont du mal à faire la part entre la mère et l’agent. Ils ont parfois l’impression de parler à la mère alors que c’est bien à l’agent qu’ils s’adressent… ».

En attendant, Adrien Rabiot retrouve la forme, de la serenité et cela pour le bien de tout le monde.

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires