Interview
Verratti : « Blanc a trouvé le compromis idéal »

Dans un entretien accordé au Corriere dello Sport, Marco Verratti a comparé les méthodes de ses deux entraîneurs actuels : Antonio Conte en sélection italienne et Laurent Blanc au PSG.

« Avec Conte il y a des rôles bien définis et chacun connait sa mission. Au PSG, le jeu que nous appliquons est le plus adapté à mes qualités, et  je pense que Blanc a trouvé le compromis idéal. Avec Conte, j’ai une bonne relation, et depuis qu’il a repris l’équipe nationale, je crois que nous agissons de plus en plus comme une équipe. Tout le monde a une chance de se montrer. Chaque entraîneur a sa propre façon de voir le football et ce n’est pas la position de départ qui fait la différence, mais plutôt la manière dont on l’applique dans le jeu. A Paris, je joue au milieu de terrain, mais il m’arrive aussi d’aller récupérer les balles en en défense et je deviens un regista, parce que nous faisons beaucoup tourner la balle au milieu de terrain », a expliqué l’international italien du PSG, avant de s’exprimer sur ses deux anciens entraîneurs, Zdenek Zeman (à Pescara) et Carlo Ancelotti (au PSG).

« Je pense que pour un jeune,  Zeman est l’entraîneur idéal, car en plus de vous permettre de savoir quelle est votre place dans le jeu, il sait donner la motivation nécessaire, a confié Verratti. Et il ne renonce jamais et même lors de la saison où nous avons atteint la Serie A avec Pescara, il n’était pas satisfait à 100%. Je suis chanceux d’avoir travaillé avec de grands entraîneurs et chacun d’eux m’a laissé quelque chose d’important. J’ai passé une étape avec Ancelotti, j’ai fait des progrès qu’aucun autre entraineur ne pourra me faire faire. Quand je suis arrivé au PSG, il aurait pu acheter un autre  joueur. Il a parié sur moi, et je ne sais pas combien d’autres l’auraient fait. »

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires