LDC
Blanc : « Il faudrait un miracle pour que Motta soit aligné »

A la veille du quart de finale aller de la Ligue des Champions entre le PSG et le FC Barcelone, Laurent Blanc s’est présenté en conférence de presse. L’entraîneur parisien a éludé tous les sujets, de ce grand rendez-vous aux formes de Rabiot et Pastore, en passant par le rôle de Cavani et les nouvelles rassurantes sur Thiago Motta et David Luiz.

Les leçons à apprendre du match de poule

« Le match de poule au Parc va nous permettre de montrer aux joueurs ce qu’il faut faire et ne pas faire. On avait gagné et marqué trois buts. Il faudra faire attention de ne pas prendre buts après avoir marqué comme ça avait été le cas. On avait fait un grand match, il faudra rééditer cette performance face à l’une des meilleures équipes européennes. Même s’il y a des choses qu’on ne doit plus faire, comme prendre des buts à l’extérieur. L’objectif sera de ne pas prendre de but. Mais face au Barça, c’est difficile, ils peuvent marquer n’importe où et n’importe quand. On l’a vu au match aller des poules. »

Thiago Motta sûrement trop juste pour débuter

« Thiago Motta ? Il a repris la course, c’est une très bonne chose. Sa blessure est moins grave que prévu. Mais il faudrait un petit miracle pour qu’il soit aligné demain en début de match. Pour lui et David Luiz, les durées de blessures seront un peu plus courtes que prévu. »

Les gros progrès de Javier Pastore

« C’est un garçon encore très jeune mais il a pris beaucoup plus de maturité ces derniers mois. Il a encore une marge de progression importante. Et quand on voit ce qu’il fait déjà…Il doit marquer plus de buts, être plus efficace. Il est bien physiquement, il a bien préparé sa saison. Au niveau du caractère, il est en net progrès. Il fallait qu’il prenne de la place dans l’équipe, qu’il devienne un joueur important. S’il continue comme ça, il deviendra une pièce maîtresse de l’équipe. Ca lui donnera de la confiance, tout le staff et les joueurs ont confiance en lui. »

Quelle philosophie de jeu utiliser face au Barça ?

« Le jeu du Barça n’évolue pas beaucoup. Les joueurs changent, pas leur philosophie. Mais même si on veut jouer, contre le Barça, ils vous force à défendre et à jouer en contre. Quand on va être en position basse, il faudra jouer très regroupé. Dès qu’on aura le ballon, il faudra repartir très rapidement de l’avant. On est bien physiquement mais il faut avoir des joueurs capables de le faire. Cavani, Lavezzi et Pastore ont ce profil, ils ont de grandes chances de jouer demain. »

La montée en puissance d’Adrien Rabiot

« Il a vécu un début de saison compliqué mais on ne pouvait pas l’aligner. Contractuellement, c’était difficile pour lui. Il fait partie de ces joueurs qui peuvent jouer aux trois postes du milieu, devant la défense ou en box-to-box. Même devant car il est adroit devant le but. On croit beaucoup en lui. On lui a dit que l’avenir du PSG, c’était lui, avec Verratti, Marquinhos, etc…Il va avoir des occasions de s’affirmer. S’il débute demain, c’est que du bonheur pour lui, c’est fantastique. Il ne devra pas se poser des questions, il devra démonter qu’il est l’un des meilleurs espoirs du PSG et du foot français. »

Le grand danger Lionel Messi

« Il fait partie des meilleurs joueurs de la planète, toutes générations confondues, c’est un joueur exceptionnel. Il peut marquer 50 ou 60 buts par saison. Il est inarrêtable quand il prend de la vitesse. Ca passe tout le temps. Il marque et fait marquer les autres. Comment l’arrêter ? Mettre un joueur sur lui, non. Dribbler un joueur ne lui fait pas peur. Il faut régler le problème collectivement, jouer notre jeu, car ils ont d’autres bons joueurs. Avec des attaques rapides, c’est possible de leur faire mal. Il faudra jouer resserré, être agressif. »

Marquinhos et son record d’invincibilité

« 34 matches d’affilée sans perdre, ça veut dire qu’il fait une grande saison. Il a encore une marge de progression. Il peut jouer à plusieurs postes, c’est bien pour lui, ça le fait progresser, notamment techniquement. Thiago Silva et David Luiz l’aident à progresser, surtout qu’il est intelligent. Il va devenir un élément important pour le futur du PSG, une référence. Et en Champions League, il prend de l’expérience. »

La saison un peu bizarre de Cavani

« C’est un garçon qui marquera toujours des buts. Il marque plus de buts en Coupe qu’en championnat, mais il se crée toujours des occasions. Il a fait preuve de maladresse en championnat. Il va débuter demain car Ibra n’est pas là, il sera dans l’axe. Mais quand il joue sur le côté, il est libre et n’est pas collé à la ligne. Il va courir beaucoup, va tout donner. Il fera les efforts défensifs face à une équipe qui joue. C’est un joueur de rupture, il faudra un bon passeur pour leur faire mal. Je pense qu’on peut y arriver, on a les joueurs pour ça, Cavani en fait partie. »

Lucas titulaire face au Barça ?

« Lucas est trop juste physiquement, il a été arrêté deux mois. Il est trop court, oui, mais on a des problèmes d’effectifs. On est dans l’urgence. Il va être important pour la fin de la saison, il n’y a pas que la Champions League. Il ne faudra pas faire n’importe quoi. Il faut réfléchir, on verra demain. En tout cas, il participera au match. »

Une offre du PSG pour Dani Alves ?

« A ma connaissance, il n’y a pas d’offre concrète du PSG pour Dani Alves. C’est un joueur du Barça, et ce n’est pas le moment. J’ai vu qu’il voulait réfléchir après les échéances de la saison, c’est pareil pour nous. Ce n’est pas le moment de penser au mercato. Mais il est l’un des meilleurs latéraux d’Europe. »

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires