Ligue des Champions
Blanc : « On a fait avec nos moyens, il faut être patient »

Laurent Blanc n’a pu qu’admettre la supériorité du Barça après l’élimination du PSG en Ligue des Champions. Selon lui, l’équipe a fait son maximum malgré un manque d’efficacité offensive. Et il faudra attendre encore un peu pour voir le PSG gagner la Ligue des Champions.

« Vous vous attendiez certainement vous aussi à ce que l’on fasse un meilleur match. Mais c’est notre adversaire qui nous a empêchés de faire un meilleur match que ce soir, comme au match aller. La qualité individuelle et collective de cette équipe fait que même en donnant le maximum, cela ne suffit pas. Ce que je regrette, c’est que l’on aurait pu leur marquer des buts nous aussi. Sur les deux matches, on a été trop inefficaces offensivement. Il y a beaucoup de domaines à analyser, mais dans ce secteur-là, principalement, on a péché. Mais il y en a d’autres, et le Barça mérite la qualification. Si on a trop respecté le Barça ? L’institution, c’est la réalité. Il y a un club qui est centenaire, voilà. On respecte tous les adversaires de la même manière. Bien sûr, nous avons respecté Barcelone, mais on avait d’abord envie de gagner ces matches,  on les a préparés pour cela. Mais il faut se rendre à l’évidence: sur les deux rencontres, le FC Barcelone mérite la qualification. On a fait ce qu’on pouvait faire avec nos moyens actuels, mais cela ne suffit pas contre Barcelone. Si le PSG a progressé ? Aujourd’hui, sincèrement, j’en suis aux raisons pour lesquelles nous ne sommes pas passés, pourquoi on a pris cinq buts en deux matches, mais je n’en suis pas à l’analyse des progrès. Sans avoir trop réfléchi, comme ça, je dirais qu’on a quand même fait quelque chose d’important en éliminant Chelsea dans des circonstances particulières. Cela ne suffit pas pour continuer l’aventure, mais quand on parle d’expérience, on peut voir que c’était la seule fois où avait peut-être plus d’expérience que notre adversaire. Ce n’était pas le cas ce soir. Cela fait progresser, mais il faut être patient, même si la patience n’est pas la vertu des consultants… On veut des résultats tout de suite, alors que cela prendra du temps. Mais Paris y arrivera, s’il conserve cette volonté, cet investissement. Quand vous n’êtes pas parvenu à bousculer Barcelone, vous pouvez dire que vous n’avez pas réussi à faire ce que vous aviez décidé. Mais on est venu ici avec une certaine philosophie de jeu, on n’a pas fait que défendre, même si on a beaucoup défendu. On a joué avec nos moyens, mais on a joué notre propre jeu. Beaucoup d’équipe se seraient contentés de jouer long sur Ibra et de dégager le ballon dans les situations chaudes, mais nous, quitte à prendre des risques, on a cherché à construire de derrière. Les suiveurs de Barcelone savent la patience qu’il faut pour remporter la Ligue des champions. Il faut des moyens, mais aussi de la patience. Les premiers qualifiés pour les demi-finales sont le FC Barcelone et le Bayern Munich: le gotha est là, comme d’habitude. Paris y sera certainement un jour, mais il faut comprendre qu’il faut du temps.»

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires