DFCOPSG
Dall’Oglio a des regrets mais aussi de la frustration

Si du coté parisien on était forcement content du résultat obtenu, du coté de Dijon et de son entraineur Olivier Dall’Oglio, il y avait un peu de déception mais aussi de frustration.

« J’ai des regrets par rapport à la dépense d’énergie et ce qu’on a mis en place. Il restait 10 minutes à jouer, donc tu peux y croire. On prend un but sur coup de pied arrêté donc j’ai des regrets là dessus. On a craqué sur la fin. Il faut dire que les changements et l’apport de sang neuf ont amené beaucoup à Paris. Subir, je m’y attendais, mais j’ai des regrets sur les sorties de balle. On s’est trop vite débarrassé du ballon. Dans ces moments difficiles, il faut savoir faire tourner le ballon. On a été courageux, on a fait beaucoup de kilomètres, mais il nous a manqué de la présence autour du ballon. Les ballons perdus, à répétition, nous ont usé. C’est un match plutôt encourageant mais je ne suis pas surpris par mon équipe et le jeu qu’elle peut produire. Il faut que les garçons qui rentrent soient présents. J’attends plus. Aujourd’hui on est tombé sur plus fort, j’ai moins de regrets que sur certains matchs mais il y a de la frustration quand même. »

  • Enorme (0)
  • Excellent (0)
  • Bien (0)
  • Moyen (0)
  • Nul (0)

Espace communaute

Vous devriez aussi aimer