Ligue 1
Le titre pour Paris, c’est presque plié pour Ménès

Pierre Ménès a apprécié la prestation pleine de solidité du PSG à Nantes dimanche soir. Le journaliste de Canal+ estime que dans la course au titre, le suspense n’existe plus ou presque.

« Enfiler le maillot jaune en allant gagner à Nantes, c’est l’idéal… Bon, au-delà de cette vanne toute moisie du dimanche soir, Paris a fait très proprement le boulot à la Beaujoire. Après une première période de très bonne qualité, Paris est rentré au vestiaire avec deux buts d’avance. Cavani a ouvert le score sur un but chanceux et suite à un remarquable mouvement collectif Verratti – Motta – Ibrahimovic, Matuidi a fait le break. Les hommes de Laurent Blanc auraient même dû en marquer deux de plus. Si Cavani a marqué son cinquième but en quatre matchs, il a aussi raté deux face-à-face. Sur le premier, il doit donner le ballon à Ibra, seul face au but vide. Qu’aurait-on dit si les deux acteurs avaient été inversés sur l’action ? Nantes, qui avait fait de bonnes choses dans le premier acte, a monté le ton offensivement en deuxième période. Dans le même temps, Paris a un peu baissé le pied après la sortie de Matuidi, blessé par un coup de Djilobodji. Seulement les Parisiens avaient une grosse marge de sécurité et pouvaient compter sur une charnière Marquinhos – Thiago Silva impeccable. Le PSG compte de nouveau trois points d’avance, à trois matchs de la fin du championnat (dont deux à disputer au Parc des Princes). Les joueurs de la capitale viennent de signer leur sixième victoire consécutive en Ligue 1 et vont désormais disputer une rencontre par semaine jusqu’à la fin de la saison. C’est un luxe énorme pour eux. Quand on voit leur implication depuis leur élimination face à Barcelone, je pense qu’il n’y a pas beaucoup de suspense à ce niveau-là. « 

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires