Ligue 1
Lyon – Aulas « n’exclut pas des répercussions » sur le classement

Jean-Michel Aulas ne lâche rien. Le président de l’OL a bien décidé de se battre face au CNOSF et à la LFP et obtenir gain de cause en ce qui concerne les irrégularités qui ont permis la diminution de la sanction de Zlatan Ibrahimovic.

« Cela fait longtemps que je participe aux travaux de la LFP et je connais bien les gens qui y siègent. J’ai moi-même soutenu l’entrée de Nasser Al-Khelaifi à la Ligue à l’époque. Je ne suis pas le seul à m’interroger. J’ai eu beaucoup de contacts aujourd’hui (lundi), et l’idée est qu’il faut aller au bout des choses. On entend vérifier que la procédure établie était juste. Or il semble bien que cette décision a été l’objet d’un échange, en rapport avec l’arrêt du boycott de Canal + par le PSG et l’OM. Sur la forme, le bureau de la Ligue aurait dû être normalement convoqué, sur le fond, au regard de considérations politiques voire politiciennes, il y a eu modification d’une décision de la commission de discipline s’appliquant à tous les autres clubs depuis des lustres, avec ce passage devant le CNOSF, a expliqué Aulas dans Le Progrès. La course au titre ? Le PSG, c’est le favori, mais je continue d’y croire car j’ai des convictions. Entre le PSG et l’OL, le premier qui perdra un match se mettra en difficulté. Le titre pourrait-il se jouer sur le terrain juridique après le 23 mai ? Je n’exclus pas des répercussions, même si je préfère que la différence se fasse sur le terrain. »

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires