FCMPSG
Ménès et le « comportement absolument lamentable » du PSG

Dans son analyse de la victoire du PSG sur la pelouse de Metz (2-3), Pierre Ménès a largement critiqué le comportement des Parisiens, qui ont arrêté de jouer à la mi-temps. Le consultant de Canal+ a tout de même tenu à féliciter Blaise Matuidi, auteur d’un doublé.

« Le PSG l’a miraculeusement emporté à Metz. Paris menait pourtant 2-0 au repos (but hebdomadaire de Cavani et pointu vainqueur de Matuidi) après une première période où les Lorrains n’avaient pas vu la balle. Mais alors qu’ils ont un retard considérable sur Monaco en terme de différence de buts qu’ils auraient pu essayer de combler en accélérant encore en seconde mi-temps, ils se sont endormis et ont eu un comportement absolument lamentable justement sanctionné par les Messins. Jouffre a d’abord réduit l’écart d’un joli coup-franc enroulé, puis Diabaté a égalisé en fin de match d’une astucieuse déviation. Au début des arrêts de jeu, Metz est passé tout près du 3-2, le même Jouffre touchant la barre, encore sur coup-franc. Mais c’est finalement Paris qui l’a emporté au bout du temps additionnel sur une tête décroisée de Matuidi. Ce qui va me permettre de m’attarder un peu sur le cas du milieu parisien, qui se fait joyeusement allumer depuis un an », a analysé Ménès, avant donc de poursuivre sur Matuidi.

« On ne se rend pas compte du travail obscur qu’il abat sur le terrain. Dans une équipe, on ne peut pas avoir que des starlettes. On ne peut pas avoir que des Pastore – auteur de la passe décisive pour Matuidi – qui entrent sur le terrain en ballerines. Il faut aussi des mecs qui vont à la mine, des mecs qui se battent, des mecs qui courent, qui se replacent et font le taf, a expliqué le journaliste. Alors quand en plus, ce mec-là signe un doublé qui permet au PSG d’être encore dans le coup dans la course au titre, je trouve qu’il faut le souligner. Des Matuidi, on en a besoin dans toutes les équipes. »

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires