Ligue 1
PSG – LOSC : les notes des Parisiens

Homme du match – Lavezzi (9) : Peut-être le plus gros match de l’ancien Napolitain depuis son arrivée au PSG. Tout simplement auteur d’un triplé, en plus d’avoir provoqué un penalty, El Pocho a fait preuve d’une grande efficacité devant le but, ce qui n’est pourtant pas sa force. Peu importe, il a fait énormément de mal à la défense lilloise et est logiquement élu homme du match !

Sirigu (non noté) : Pas grand chose à dire sur le portier italien, qui n’a rien eu à faire jusqu’à sa sortie sur blessure. Remplacé par Douchez (5), impuissant sur le but de Basa.

Aurier (6) : Bonne prestation du latéral ivoirien, très actif sur son côté droit. Il est à l’origine de l’ouverture du score de Maxwell. Malheureusement, il a dû céder sa place avant la pause à Van der Wiel (5). L’international néerlandais a écopé d’un carton jaune et a concédé bêtement le corner qui a provoqué le but lillois.

Marquinhos (6) : Match plutôt tranquille pour le jeune Brésilien, pas vraiment mis à l’épreuve par les attaquants lillois.

David Luiz (6) : Comme son compère en défense centrale, l’ancien joueur de Chelsea n’a pas eu à forcer pour repousser les attaques lilloises.

Maxwell (7) : Bon match du latéral brésilien, auteur du premier but parisien après 27 secondes de jeu. Il a ensuite faite le travail tout au long du match sur son côté.

Thiago Motta (8) : Superbe retour de l’international italien, qui a montré que sa présence était absolument primordiale au milieu de terrain. Il est avant-dernier passeur sur les premiers buts de Cavani et Lavezzi, en plus d’avoir parfaitement orienté le jeu parisien jusqu’à sa sortie. Remplacé par Rabiot (66e, non noté).

Matuidi (7,5) : Absolument partout à la récupération, l’international français a également fait très mal à la défense lilloise avec ses projections en attaque. Passeur décisif sur le second but de Lavezzi.

Verratti (7) : S’il n’a pas été forcément décisif, le jeune milieu de terrain italien a lancé énormément d’offensives parisiennes. Cela a permis à son équipe de se projeter rapidement vers l’avant et de prendre de vitesse la défense lilloise.

Pastore (8) : Dans le milieu, on l’appelle « Caviar » Pastore. Libre sur le front de l’attaque, El Flaco a rendu fou les défenseurs lillois grâce à ses déplacements et ses passes millimétrées. Passeur décisif sur le premier but de Cavani, ainsi que sur le troisième de Lavezzi, il a également lancé El Pocho sur l’action du penalty. Des offrandes parmi tant d’autres dans un match énorme de la part de l’Argentin.

Lavezzi (9) : Voir plus haut.

Cavani (8) : S’il a encore manqué quelques occasions, El Matador a enfin montré qu’il était un grand buteur. Auteur d’un superbe lob sur Enyeama et d’un penalty transformé avec rage, il a aussi offert un but à Lavezzi en première période. Très bonne prestation de la part de l’international uruguayen.

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires