Jean-Michel Aulas a complètement craqué en remettant en cause la qualification de Zlatan Ibrahimovic pour le match de ce soir face à Nantes (voir article). Le président de l’OL a donc été remis à sa place par Frédéric Thiriez.

«Une fois de plus, la tentation semble grande pour certains d’intimider leurs adversaires et de faire pression sur les instances et les officiels, a déclaré le président de la Ligue de football professionnel. En cette fin de saison à la fois incertaine et passionnante, j’invite Jean-Michel Aulas à faire preuve de sang-froid, à relire tranquillement les règlements et surtout à laisser place au jeu et au terrain.»

En espérant que cette sortie médiatique de Thiriez calme un peu Aulas, qui ne cesse de critiquer et déstabiliser ses adversaires plutôt que de s’occuper de son équipe. Et ce malgré les remontrances des instances et de Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG.

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires