Nasser Al-Khelaïfi ne l’a pas caché, sans le fair-play financier, Angel Di Maria serait aujourd’hui un joueur du PSG. Mais le président du club de la capitale ne lâche rien.

Selon le Daily Mirror, le PSG préparerait une offre de 62M€ pour se payer les services de l’international argentin. Auteur de trois buts et dix passes décisives cette saison en Premier League, Di Maria effectue un exercice plutôt honorable pour un début en Angleterre. Mais l’ancien joueur du Real Madrid ne serait pas heureux à Manchester et accepterait volontiers une offre du PSG. C’est en tout cas ce qu’il se dit dans la presse anglaise, même si Louis van Gaal n’a pas l’intention de se séparer de son joueur.

« En tant qu’entraîneur, vous ne pouvez jamais dire oui ou non car au final, le choix revient toujours au joueur mais je ne pense pas qu’il devrait partir. Malgré l’incident qui a eu lieu à son domicile, il est très heureux d’être à Manchester United, a assuré le manager de Manchester United. J’ai toujours été comme ça, ça fait partie de ma philosophie. Un joueur n’est pas juste quelqu’un qui tape la balle. Son environnement influence sa manière de jouer. Donc, je dois toujours être ouvert à cette conversation mais je connais aussi les intérêts commerciaux du club et on doit respecter ça. Vous ne pouvez pas donner beaucoup d’argent pour un joueur et le vendre la saison d’après. »

En plus du fait qu’il sera difficile d’arracher Di Maria aux Red Devils, on se demande bien de quelle manière le PSG va pouvoir débourser une telle somme dans un contexte où le fair-play financier le gêne considérablement dans son recrutement. A moins que les dirigeants du PSG soient confiants sur un allègement des sanctions infligées par l’UEFA.

Vous devriez aussi aimer

Espace commentaires